Les troubles cognitifs dans la schizophrénie

Comprendre

Présentation 

Bien que ce ne soient pas les manifestations les plus visibles de cette maladie, on reconnaît de plus en plus l’importance de prendre en compte les troubles cognitifs chez les personnes présentant une schizophrénie. Ces troubles sont considérés comme étant « indépendants » des symptômes positifs (hallucinations, idées délirantes…), notamment parce qu’ils apparaissent avant le début de la maladie.  Ils sont fréquents et souvent sévères. De plus, ils ont des conséquences importantes sur les habiletés nécessaires en vie quotidienne et participent à la dégradation de la qualité de vie de la personne (oubli de prise du traitement, relations sociales perturbées…).

Manifestations dans la vie quotidienne

Sur le plan cognitif :

Les fonctions perturbées sont généralement :

  • La mémoire épisodique (souvenirs personnels)
  • La mémoire sémantique (connaissances générales et sens des mots)
  • La cognition sociale (compréhension des mécanismes des relations sociales)
  • L’attention soutenue (rester attentif pendant longtemps)
  • La mémoire de travail (capacité à maintenir des informations en mémoire sur un temps court pour les réutiliser)
  • Les fonctions exécutives (fonctions qui permettent l’adaptation aux changements de l’environnement)
 

Sur le plan social :

  • Trouble de mémoire épisodique : difficultés à se souvenir des événements vécus, partage d’expériences difficile
  • Trouble de mémoire sémantique : difficulté à trouver ses mots et à retrouver le sens d’un mot entendu, discussion peu fluide
  • Trouble de la cognition sociale : intentions et croyances des autres mal interprétée
 

Sur le plan socioprofessionnel :

  • Trouble de mémoire épisodique : difficultés à se souvenir des tâches qui lui sont confiées
  • Trouble de mémoire sémantique : difficultés dans la communication avec les collègues, la hiérarchie ou les clients
  • Trouble de l’attention soutenue : impossibilité de rester attentif pendant très longtemps sur la même tâche
  • Trouble de la mémoire de travail et des fonctions exécutives : manque de planification (les étapes d’une procédure ne sont pas respectées), difficultés à gérer le temps (tout est fait « à la dernière minute »)
 

Dans l’indépendance en vie quotidienne :

  • Trouble de mémoire épisodique : difficultés à se souvenir des rendez-vous médicaux et personnels, oubli du traitement
  • Trouble de l’attention soutenue : changements d’avis fréquents, inconstance
  • Trouble de la mémoire de travail et des fonctions exécutives : mauvaise organisation pour les tâches de la vie quotidienne

Laisser un commentaire

Retour en haut