Dépister les troubles des apprentissages en CFA


 

 

 

Durant plus de deux ans, nous avons appuyé des équipes de CFA de la branche de la propreté.

Au final, en sont ressortis plusieurs outils:

Affiches, plaquettes, outil informatisé de dépistage et d’orientation, guide d’appui au référent pédagogique et aux formateurs.

 

Historique du projet

Le pourcentage de personnes avec troubles cognitifs est souvent plus important dans les cursus des CFA, lycées techniques et professionnels.

C’est ce qu’ont pu constater les équipes des CFA rencontrées.

Tout d’abord sollicités par la référente pédagogique, pour des actions de sensibilisation des formateurs aux différents troubles cognitifs (Troubles des apprentissages au sens large et Troubles de type Autistiques), nous avons finalement poursuivi ce partenariat à la demande des formateurs eux-mêmes.

 

Réalisation du projet

  • Nous demandant tout d’abord de co-créer un dispositif interne de dépistage des troubles chez les nouveaux apprentis chaque année : afin de les repérer le plus tôt possible dans leur parcours d’orientation et compléter leurs tests habituels de positionnement en formation. (De plus en plus arrivent avec un diagnostic posé, mais encore beaucoup n’en ont pas).

 

  • Puis au fil des mois et de l’utilisation du dispositif avec questionnaire « papier-crayon » que nous avions mis en place, les formateurs souhaitaient travailler sur des questions pédagogiques: « comment adapter les différents types de cours » (théoriques, mais aussi techniques, pratiques) ? », « comment apprendre avec de grandes difficultés en lecture, avec une dyspraxie importante ? »…
 

 

 

 

⇒ Nous avons ainsi pu mettre en place des fiches techniques, pour chaque type de troubles: comment dépister, adapter, orienter ?

 

  • Poursuivant ce partenariat via des modules d’approfondissement, de type « analyses des pratiques », « études de cas », nous avons pu ensemble, constater que la mise en place d’un outil de dépistage informatisé serait moins chronophage et qu’une formation plus spécifique pour les référents pédagogiques des différents CFA (devenus également référents handicap pour certains), s’avérait intéressante. En effet, pour certains, les questions émergentes étaient:

– Des questions d’orientation et de connaissance du parcours de santé : Où orienter les apprentis pour réaliser des bilans ? Que font les orthophonistes, ergothérapeutes, neuropsychologues ?

– Des questions concernant les aides possibles: Aménagement continu, aménagement d’examen…

– Des questions lorsqu’il existe une reconnaissance de handicap: comment bénéficier des appuis de la MDPH, de l’AGEFIPH ou du FIPHFP? Quoi demander et à qui?

 

  • C’est à la suite de ces différents questionnements que nous avons pu réaliser un guide d’appui d’une vingtaine de pages :
 

 

 

Ce guide comprend :

Des fiches-guides aux entretiens avec l’apprenti, des fiches de parcours-type, des fiches par trouble, un recueil des textes officiels…

  • Enfin, nous avons identifié qu’un des freins était également le fait que certains apprentis n’osaient pas parler de leurs difficultés. Pour cela, nous avons décidé de mettre en place des affiches et plaquettes qui seraient mises à disposition dans tous les CFA et d’organiser des stands de sensibilisation des apprentis eux-mêmes.

Si vous pensez qu’un tel projet peut bénéficier à votre structure,

n’hésitez-pas à nous solliciter !

 

 

NB: Ce type d’appui est à mettre en complémentarité avec les Prestations d’Appuis Spécifiques (PAS) financées par l’AGEFIPH, totalement gratuites pour les Organismes de Formation

Retour en haut